Rubriques Menu

Coronavirus – Rappel de l’interdiction de brûler des déchets verts

Comme chaque année, et encore plus cette année de confinement, les activités au jardin reprennent, et avec elles, les gênes occasionnées aux voisins, la dégradation de la qualité de l’air et le risque d’incendie.

Dans son communiqué le Préfet des Alpes Maritimes rappelle le règlement sanitaire départemental et l’arrêté préfectoral n°2014-453 du 10 juin 2014 d’interdiction de brûlage des déchets verts, sauf quelques rares dérogations pour les déchets secs ou ligneux issus de la lutte contre le charançon rouge, du débroussaillage obligatoire ou des gros volumes d’essence d’oliviers, fruitiers, mimosas.

Les enjeux sanitaires et environnementaux sont grands. A titre de comparaison, 50 kg de déchets verts brûlés émet autant de particules que 5900 km parcourus par un véhicule diesel ou 18400 km par un véhicule essence.

Les déchetteries étant fermées, les déchets verts doivent être stockés en attente de leur réouverture.

C’est aussi l’occasion de les utiliser en paillage ou de le composter !

Ci-joint :
· Communiqué du Préfet des Alpes Maritimes
· Guide CASA de l’alternative au brulage des déchets verts
· Note d’AtmoSud sur le brulage des déchets verts et la qualité de l’air

PDF - 76.8 ko
Rappel des règles concernant le brûlage des déchets verts, dans le contexte de la crise du Covid-19. !
PDF - 1.8 Mo
Les alternatives au brûlage
PDF - 414.6 ko
Note Atmosud brûlage des déchets verts avril 2020

  S’investir à Opio

Vous souhaitez vous investir dans les projets de la commune ? Vous voulez rencontrer d’autres Opidiennes et Opidiens ? Vous avez un peu de temps ? Alors n’hésitez plus :

  • Venez participer à l’une des 63 actions de l’Agenda 21 de la commune. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Vous trouverez la liste des projets en cours et les dates des prochaines réunions ici.
  • Adhérez aux associations de la commune !

  Galeries

  Restez informés

Vous souhaitez être informés directement de l’actualité de la commune d’Opio ?

 Inscrivez vous à la newsletter d’Opio