Les Alpes-Maritimes en « Alerte Sécheresse »

Le Département en alerte sécheresse dès le 10 mars et a minima jusqu’au 30 avril 2023

Suite au comité sécheresse du mardi 7 mars, le département Alpes-Maritimes passe en « alerte sécheresse » (2ème niveau sur une échelle de 4). 

Des mesures de restriction d’eau s’appliquent dès le 10 mars :

  • Interdiction d’arroser les potagers, pelouses, massifs, espaces verts, golfs et terrains de sport de 8h à 20h et réduction de consommation d’eau de 20% pour les pelouses, massifs, espaces verts, golfs et terrains de sport
  • Interdiction de remplir les piscines privées (à l’exception du 1er remplissage pour les chantiers démarrés avant le déclenchement du 1er stade de restriction, soit avant le 10 mars) ; conditions identiques pour les piscines publiques avec possibilité de remplissage par dérogation de l’ARS
  • Mise à niveau des piscines privées et publiques autorisée
  • Jeux d’eau interdits
  • Interdiction de laver sa voiture et son bateau sauf dans un garage professionnel avec système haute pression et recyclage de l’eau
  • Interdiction de laver à grande eau les voiries, terrasses, façades, toitures… lavage sous pression autorisé pour les collectivités
  • Fermeture des fontaines publiques et privées (sauf si elles fonctionnement en circuit fermé)
  • Fermeture des douches de plages et de sites de baignade
  • Pour les industries, artisans et commerces : réduction de 20% des consommations ou prélèvements d’eau
  • Pour les agriculteurs :
    • irrigation avec systèmes localisés type goutte à goutte ou micro-aspersion autorisée
    • irrigation gravitaire ou par aspersion interdite de 8h à 20h et réduction de 20% des consommations ou prélèvements d’eau
  • Chaque préleveur d’eau dans le milieu naturel doit relever les compteurs bimensuellement et transmettre les relevés à la DDTM : ddtm-secheresse@alpes-maritimes.gouv.fr

Les usages prioritaires de l’eau ne sont pas concernés : santé (dont abreuvage des animaux), salubrité (opérations de nettoyage non reportable), sécurité civile (extinction incendie), approvisionnement en eau potable et préservation des écosystèmes.

Tout consommateur d’eau soumis à des limitations de volumes doit transmettre bimensuellement le registre de ses consommations à la DDTM : ddtm-secheresse@alpes-maritimes.gouv.fr

En 2022, le département a connu un déficit pluviométrique de l’ordre de 43 % soit le plus important jamais enregistré depuis le début des mesures en 1959. Sans pluies significatives début 2023, le département n’a pas connu de pire sécheresse dans son histoire que depuis 2 ans.

Des contrôles sont annoncés par le Préfet. Le non-respect des mesures édictées fait encourir au contrevenant une contravention de 5ème catégorie.