Les esquisses du nouveau groupe scolaire

(JANVIER 2019)

Anticipant les futurs besoins d’accueil et les délais inhérents à tout projet d’envergure, la Municipalité travaille depuis 2 ans à la création d’un nouveau groupe scolaire sur le site du Piol.

Après les consultations permettant de déterminer les nécessités en termes de superficie, nombre de salles et équipements, un appel d’offres a été lancé donnant lieu à la sélection du projet d’architecte qui répond le mieux aux attentes.

est le cabinet Tessier Portal Architecture localisé à Montpellier, qui a été retenu pour la qualité de son projet. L’architecture moderne, conviviale et respectueuse de l’environnement a notamment séduit la Municipalité, tout comme les volumes harmonieux associés à l’utilisation de matériaux sains, recyclables ou réutilisables, pour un confort accru.

Le projet est conçu sur le principe d’addition de volumes de tailles modestes, à l’échelle de l’enfant. Sa volumétrie rappelle les constructions des villages méditerranéens, alternant toits en pente et toits plats, ouvertures dimensionnées en fonction de l’orientation solaire, volets niçois pour se protéger du soleil et ventiler, et enfin, façade en pierre faisant écho au patrimoine local.

Le nouveau bâtiment composé d’un rez-de-chaussée et d’un étage avec deux entrées distinctes pour l’école élémentaire et l’école maternelle, s’organise autour d’un superbe patio central encadré de verdure et qui accueillera une fontaine, un refuge pour les oiseaux, une table d’orientation, un potager…
L’ambiance du nouveau groupe scolaire sera lumineuse sans être aride, et chaleureuse grâce aux matériaux utilisés : le bois, la pierre etc… Le projet s’inscrit joliment dans l’environnement immédiat, en intégrant notamment les locaux de l’école existante qui seront rénovés en liaison avec le nouveau bâti, pour recevoir le centre de loisirs et les activités péri-scolaires.

Le nouvel établissement sera composé de plusieurs unités fonctionnelles d’une surface utile de 2.505 m² répartis entre les 2 172 m² du bâtiment neuf et les 333 m² de la réhabilitation, plus environ 6 759 m² de surfaces extérieures.

Il comprendra ainsi :
● POUR L’ECOLE MATERNELLE
Sur 671 m² : 4 classes bénéficiant chacune de coins lecture, activités, 1 salle

d’activité physique, 1 bibliothèque, 2 dortoirs, des salles de propreté.

● POUR L’ECOLE ELEMENTAIRE
Sur 912 m² : 8 classes, 1 salle informatique, 1 salle d’activité, 1 bibliothèque, 1 salle polyvalente.

● les espaces mutualisés
Sur 117 m² : 2 bureaux de direction, 1 salle de repos, 1 salle de réunion, 1 bureau médical, 1 coin reprographie.

Sur 471 m² : la cuisine de production et les 2 réfectoires, vestiaires, sanitaires et réfectoires.

Sur 333 m² de réhabilitation : l’accueil de loisirs sans hébergement et les temps périscolaires avec 4 salles d’activité, bureau administratif, sanitaires, vestiaire piscine.

● les extérieurs

– 1 475m² de cour et préau affectés à l’élémentaire
– 781 m² de cour et préau affectés à la maternelle avec une aire de jeux
– 255 m² de cour dédiée à l’accueil de loisirs et périscolaire
– 922 m² de terrain multi-sport
– 242 m² d’espace piscine
– 115 places de stationnement.

Un bâtiment durable qui intègre confort et protection de l’environnement.
Dans le cadre de ses actions pour la protection de l’environnement, la Municipalité s’est montrée ambitieuse quant aux critères à retenir pour la nouvelle école. Pour être économe en énergie, le projet, en plus de sa conception bioclimatique, prévoit la pose de panneaux photovoltaïques, la récupération des eaux de pluie, l’optimisation des apports de lumière, l’utilisation de matériaux éco-performants et la maîtrise des coûts d’exploitation.

Le projet a déjà été primé pour ses efforts en matière d’environnement.
Présenté en Commission Bâtiments Durables Méditerranéens le 8 novembre 2018, le projet a obtenu une reconnaissance BDM® (phase conception) niveau Argent pour l’ensemble du groupe scolaire (neuf et réhabilitation) et vise une performance énergétique de type RT 2012 -10% pour la partie neuve.

Projet réalisé avec le soutien financier de la CASA, la Région, du Département, de l’Etat et de la CAF.