Suez Environnement prestataire d’Opio pour l’eau et l’assainissement

La Commune d’Opio a confié à la société Suez Environnement (Lyonnaise des Eaux France) l’exploitation de son Service Public de distribution d’eau potable ainsi que l’exploitation de son service d’assainissement (tout-à-l’égout).


Pour plus de détails vous pouvez consulter les « règlements de service » de distribution de l’eau et de l’assainissement : documents qui définissent les obligations réciproques entre le client (abonné du service de l’eau et/ou d’assainissement) et le gestionnaire. À ce titre, vous y trouverez le cadre légal et réglementaire, les droits et obligations de chacune des parties, ainsi que les modalités d’exercice du service public.

réglement eau potable

règlement assainissement collectif

Toutes les informations (tarifs, qualité de l’eau etc…) sur le site : www.toutsurmoneau.fr/OPIO

 

Rappel

Quelle que soit la nature des eaux rejetées, il est formellement interdit de déverser dans le réseau d’assainissement :
• le contenu des fosses fixes et WC chimiques,
• les effluents et matières de vidange des installations d’assainissement autonome,
• des ordures ménagères, même après broyage,
• sang et déchets d’origine animale (poils, crins, matières stercorales, etc.).
• des gaz inflammables ou toxiques,
• des hydrocarbures et leurs dérivés halogènes ou hydroxydes d’acides et bases concentrées,
• des produits encrassants (boues, sables, gravats, mortiers, cendres, cellulose colles, goudrons, huiles, graisses, peintures, laitances, etc.),
• des cyanures, sulfures,
• des substances susceptibles de colorer anormalement les eaux acheminées,
• des effluents non domestiques non autorisés au titre du CHAPITRE 3 du présent règlement,
• des effluents dont le PH n’est pas compris entre 5,5 et 8,5, ou dont la température dépasse 30°C,
• des effluents radioactifs, des effluents de type bactéricide, des déchets filamenteux et solides,
• des rejets d’eaux souterraines sauf dérogation accordée par la Collectivité et son Délégataire.
et d’une façon générale, tout corps solide ou non, susceptible de nuire soit au bon état et au bon fonctionnement des réseaux et des ouvrages d’épuration, soit au personnel d’exploitation, soit à la qualité du milieu récepteur.