Déchets : les bons gestes au quotidien

Nos déchets sont à l’origine de nombreuses pollutions. Pour limiter leur impact sur l’environnement chaque geste compte. En limitant la production de déchets, en triant ceux qui peuvent être recyclés ou valorisés, en éliminant de nos poubelles ceux qui sont nocifs, nous pouvons participer activement à la protection de la planète.

respectez les consignes de tri
Prenez l’habitude de trier car chaque déchet a sa poubelle.


Le verre, le papier, les emballages plastique et cartons bien sûr, mais aussi de nombreux autres :
– Apportez vos vêtements et chaussures dans les conteneurs de récupération,
– Déposez vos ampoules basse consommation dans les bacs de collecte installés chez les distributeurs, les grandes surfaces, ou à la déchetterie.
– Rapportez vos piles dans un point de collecte (distributeurs, déchetterie…).
Dans les déchetteries, apportez vos meubles, électroménagers, gravats, déchets verts. Ils sont collectés gratuitement jusqu’à 1,5 T puis recyclés, valorisés ou traités par des filières spécialisées.
– Triez vos solvants, médicaments, produits chimiques
Ces produits sont très nocifs pour l’environnement. Apportez tous vos pots de peinture, solvants, huiles moteur à la déchetterie. N’oubliez pas également de rapporter vos anciens médicaments à la pharmacie.

Ne jetez aucun déchet dans la nature
S’ils sont ramassés par les services publics, ils auront un coût non négligeable pour le contribuable ; s’ils s’envolent ou restent sur place ils seront source de pollution.

Savez-vous qu’un mégot de cigarette met 15 ans à se dégrader et peut polluer jusqu’à 500l d’eau!

Mettez un stop pub sur votre boîte aux lettres. Ce sera 40 kg par an de papiers économisés.

achetez différemment
En faisant réparer vos appareils, en choisissant des produits plus robustes et durables, en donnant une seconde vie aux vêtements et objets, vous évitez la surconsommation des ressources naturelles.

évitez le gaspillage
Les Français gaspillent en moyenne 160€ de nourriture par an et près de 10 millions de tonnes d’aliments sont jetées chaque année. Pour cela, faites une liste de courses correspondant à chaque repas, elle vous évitera d’acheter des produits superflus. Vérifiez également les dates de péremption. La confusion entre DDM et DLC est en moyenne à l’origine de 7 kg de nourriture jetés par an et par habitant. La DDM (Date de Durabilité Minimale) signifie que l’aliment présentera moins de vertus gustatives et nutritionnelles une fois la date dépassée. Mais il n’y a pas de risque sanitaire si l’aliment est consommé. Pour sa part, la DLC est la Date Limite de Consommation.